A l'automne

Du crépuscule de l'été

Publié le 07 octobre 2018
1 commentaire

ALAutomne

Si tu savais mon automne, comme j'ai été...
Si tu savais, chère saison de mon cœur, la tempête que j'ai traversée, que je n'attendais pas tu t'en doutes, j'étais l'été, les plages et les chants des fées...
J'ai vu les vagues et elles m'ont emporté, et puis je les ai surfées et elles m'ont ramené tout au bord sans galets, tout au bord de tes rouges, jaunes, orangés. Un typhon cet été, une drôle de saison que je quitte secoué.
Prend-moi dans tes bras cher automne, accueille-moi dans ton creux, caresse-moi de tes couleurs, poursuit-le doucement cet été, doucement... même à la nuit tombée.

Au crépuscule de l'été, lors du premier atelier d'écriture de l'année, la proposition était la suivante : écrire une lettre à l'automne, de l'été.

 

Écrire un commentaire