Pour faire le portrait d'André Pitte

Hommage à l'ébullition

 Portrait André Pitte
Publié le 02 octobre 2015
Pas de commentaire

S'il est une personne qui a marqué les esprits des Diois et autres alpins, c'est bien André Pitte. Passionné entre autres par le pastoralisme, il a eu l'idée, il y a 25 ans, de créer à Die la fête de la transhumance, événement éclectique regroupant des personnes d'univers très divers. C'était là une de ses caractéristiques : réunir des gens qui n'auraient pas vocation, à première vue, à se rencontrer.
Foisonnant d'idées et de nature à concrétiser ses projets, André Pitte a aussi été à l'origine de la revue l'Alpe que son rédacteur en chef, Pascal Kober, qualifie d'OVNI dans la monde de la presse, tant par les sujets qu'elle traite que par l'originalité de son format. Homme du livre (il a créé les éditions « La Manufacture » et « A Die »), fervent amoureux du terroir et des bons produits, André Pitte a disparu il y a près de 10 ans. Pour lui rendre hommage, Bruno De Boisgelin, ami de longue date et Pascal Kober, collègue à l'Alpe et ami, se souviennent...

La brebis à la valise

Ce document sonore fait partie d'une série de 6 portraits d'acteurs du pastoralisme. Il a été réalisé à l'été 2015 pour la Maison Du Berger.

Écrire un commentaire