Berger dans l'immensité

Au menu, oeil de lynx sur maux de bovins

 Sylvain Turc
Publié le 02 octobre 2015
Pas de commentaire

Le terrain, le troupeau, le climat, la fréquentation, l'accessibilité, nombreux sont les facteurs qui font la particularité d'un alpage et du même coup, celle du travail du berger. On dit que l'alpage du Sénépi, en Matheysine (Isère) est le plus grand alpage clos et organisé de France. Depuis 23 ans, chaque jour de la saison d'estive, jumelles à portée de main, Sylvain Turc emprunte les pistes en 4x4, fait des haltes, part à pied, redémarre. Les 850 bovins (principalement des génisses) qu'il garde se répartissent à leur guise sur l'alpage. Au programme pour le berger, parmi tant d'autres tâches, guetter les maladies et prodiguer des soins, repérer les génisses en chaleur et les inséminer.

Sylvain Turc

Ce document sonore fait partie d'une série de 6 portraits d'acteurs du pastoralisme. Il a été réalisé à l'été 2015 pour la Maison Du Berger.

Écrire un commentaire