C'est interdit

Parler le coeur et les transgressions

Publié le 28 juin 2021
Pas de commentaire

A l'invitation de l'association "Et Pourquoi Pas?" pour le festival éponyme en septembre 2018, j'ai passé une semaine de résidence à creuser la question de l'interdit. Le rendu devant le public de La Bifurk (Grenoble) a été ce qu'il était : une proposition scénique minimaliste sur fond de sons transgression et de textes clamés.

Extrait d'un texte :
"Je ne transgresse pas, je réfléchis à la transgression. Je réfléchis à pourquoi je ne transgresse pas, j'enregistre des voix de personnes qui transgressent, je rencontre des gens qui transgresseront sûrement un jour, et toujours je repense à ma mère, cette femme qui a beaucoup transgressé, je repense aux femmes de sa génération... Et j'ai bien conscience qu'un son de téléphone dans une création sonore c'est un peu transgressif."

Photo : Mélanie Hoffmann

Écrire un commentaire