Matin fruité

Vivement le printemps

Publié le 01 avril 2019
Pas de commentaire

Premières lueurs. Le cœur en liesse, les sens étirés, aussi longs que ton dos qui n'en finit plus, tes fesses sucrées. Je croque la première fraise de la saison. Dehors dessous le printemps chante nos braises, tes doigts passent, pulpent, tes doigts caressent. Une brise dans mes cheveux. Du miel, c'est du miel que je veux, du miel que je lèche, ton pouls serre mon pouls serré c'est végétal c'est animal la rosée de nos matins. Je goûte, nectar de nos embruns, j'inspire esprit velouté vivement l'été les pêches, abricots, les jus racés, des jus qui sèchent, qui me laissent moi là comme ça, sourde. Je n'entends pas le réveil sonner non, je reste là, c'est ici l'heure du petit déjeuner.

Écrire un commentaire